Périple (reprise)

comme un grand vol d’oiseaux
les musiques deviennent de longs chemins d’espace
les roses de l’hiver se givrent aux fenêtres
et cet arbre posé
comme une offrande sur la pierre profonde
me dit encore d’aller au bout de ce voyage
me dit d’aller plus loin
que les jours et les mondes
au bout des paysages et des temps hermétiques

j’ai voyagé longtemps
parmi les rêves doux et les pays multiples
je suis déracinée des villes de la nuit

le temps a incanté chaque mot chaque phrase
chaque silence aussi comme un rythme furtif

au profil de mes heures les outardes repassent
avec des cris de brume et des mystères d’ailes

j’ai voyagé sans fin en espérant atteindre
plus loin que les déserts de rien et d’eau
la fascinante transparence du songe
un univers perdu aux confins de la nuit
comme un espace humain et dense de musique

et je meurs chaque instant de ce pays qui chante
je meurs et ne sais plus ni mémoire ni mort
que ce très grand soleil au cœur des demeures d’enfance

ô mon pays possible je sais bien ta présence et ma fragilité

tout dépend de l’aurore et de sa plénitude
tout dépend du silence et de son poids de vie
tout dépend des paroles et de leur poids d’amour
tout me touche et m’atteint au seuil de ma saison

 

© Francine Hamelin (tiré de Intérieur des jours)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Intérieur des jours, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Périple (reprise)

  1. J’adore à lire ces poèmes avec un accent français 😁.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.