Koko et Robin Williams

Une extraordinaire rencontre entre Koko, la gorille qui communiquait avec le langage des signes et Robin Williams. À l’époque, Koko venait de perdre son ami chat et était en dépression, et c’est Robin Williams qui l’en a fait sortir.

L’annonce de la mort de Robin Williams a provoqué chez elle une réaction de tristesse: repli sur soi, pleurs, manque de motivation. Koko a fait les signes Cry Lip (pleure femme). Quoiqu’en disent certains «experts», je crois que les animaux ont autant de sentiments que les humains.

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Un peu de tout. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Koko et Robin Williams

  1. francefougere dit :

    Si sympathique Robin Williams

    Aimé par 1 personne

  2. Incroyable! Lequel est l’Homme, lequel est l’animal…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.