Indomptée

dans l’enfance invaincue
et dans le bleu du rêve
je sais bien qu’il me faut
sans cesse repartir
et reprendre la route
l’errance familière
et puis franchir en douce
le dernier pont des nuits

pour découvrir encore
au-delà des saisons
quelques jardins offerts
au soleil immuable
du silence sauvage
du vent apprivoisé
aux racines mouvantes
de l’enfance indomptée

 

© Francine Hamelin  (tiré de Chants d’un siècle passager)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Indomptée

  1. #Mygiab❤ dit :

    😍😍 j’aime beaucoup cet article merci 😘✨🌹😊

    Aimé par 1 personne

  2. Merci à toi! 😊🌹🦋😘

    J'aime

  3. jamadrou dit :

    Tant de mots que j’aime Francine…
    Je garde et transforme
    « découvrir encore et toujours des jardins aux racines mouvantes et au silence sauvage offerts à mes yeux émerveillés d’enfant non apprivoisé »

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Croire encore et encore – Dans cet espace entre-deux, entre rêve et réalité, entre mots et couleurs, je partage mes ré-créations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.