La paix de ce jardin

Ce poème a été mis en musique et chanté par Karen Young sur l’album «La couleur du vent».

 

donne-moi la paix de ce jardin
et la calme tendresse
des fleurs de soleil
et le frémissement des herbes
donne-moi le songe des pierres
et la grande sérénité des arbres

afin que quelque part dans le temps
-s’il ne restait que les yeux aveugles
de la nuit
pour pleurer-
les enfants fassent éclater la musique
et s’effondrer les murs des citadelles

pour que tout soit simple et doux
comme aux jours de lumière

 

© Francine Hamelin (tiré de Intérieur des jours)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.