Poussière

poussière
traversant l’espace du vent
poussière
dans le temps qui rêve
le temps qui nous rêve

poussière
de vie en vie
de mort en mort

poussière
les ombres des disparus
tout ce qui a été
et tout ce qui n’est plus
poussière
tout ce qui est et qui viendra
ou ne viendra pas

poussière
nos existences
érodées par les marées du temps
du temps qui nous rêve
du temps où nous rêvons

poussière
nos pas de danse sur un chemin de terre
à peine un battement
au cœur de l’univers
dans le temps qui nous rêve
nous tisse et nous détisse

l’espace d’un soupir

 

© Francine Hamelin (tiré de Chants d’un siècle passager)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Poussière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.