L’aile de la nuit

voici l’aile de la nuit
frôlant les mots voyageurs
qui viennent s’attarder
sur les pages d’un sommeil qui fuit

voici le souffle de la mémoire
laissant sur son passage
des visages et des âmes
qui se glissent dans l’encre
de ma plume qui rêve
et je sculpte les mots
comme on sculpte la pierre

voici la respiration d’un pays
où tout est mouvement du cœur
et esprit de l’arbre intemporel
là où m’accompagnent parfois
ceux qui ne sont plus
qu’une brève étoile filante
dans l’infini d’un songe

voici l’aile de la nuit
qui toujours me ramène
à la beauté du ciel profond

 

© Francine Hamelin  (tiré de Terre)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Terre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.