Danse d’atomes

immobile dans le silence
je n’ai pas de point d’ancrage
dans le mouvement tumultueux des jours
j’ai rompu les amarres
pris la route du très grand large

immobile dans le silence
je capte la chanson des vents
et le murmure des herbes penchées
sous leur souffle
et les cristallines étincelles en mi majeur
de la rosée dans la toile d’une araignée

immobile dans le silence
je suis de terre et de rivières
de rapides et de sources claires
d’esprits de forêts et de pierres
et mes racines plongent
au-delà des rêves
dans l’infinité des mondes
des morts et des genèses
bien avant que nous n’inventions le temps

et puis les mots s’écoulent
en musique d’espace
d’un soleil qui respire
sur le papier de mes nuits

demain n’existe pas

ma vie n’est qu’une danse d’atomes
dans un univers
qui ne m’appartient pas

 

© Francine Hamelin (tiré de Terre)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Terre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.