Sables

 

les étoiles allumaient leurs innombrables yeux argentés
au coeur des célestes abîmes

aux ombres bleues des dunes nocturnes
j’étais cette caravane oubliée
qui s’avance à la recherche des royaumes d’eau
des oasis fabuleuses scellées sous les sables d’or

et j’étais cette voix qui chante
et appelle la vie d’une source
j’étais cette soif à la démesure des étendues
où éclate le silence du coeur

les statues d’outre-mémoire
pour une nuit désensevelies au hasard du vent
suivaient de leurs yeux lisses
le lent cheminement de la méharée fragile

j’étais cette marche dans la fraîcheur de la nuit
cette fascination
pour le lointain et magique murmure d’une fontaine
cet hallucinant sortilège d’horizons jamais atteints
de houleuses perspectives
cette marée figée  cet océan d’immobilité
ce mince sillon de pas qui s’effacent
pour s’enfoncer plus profondément dans le mystère

et j’étais ce chuchotement
des sables qui croulent et coulent
sous les doigts des lunaires lumières

j’étais ce grain de sable qui roule
en rêvant de devenir étendue vive et terre d’arbres

j’étais ce puits pensif
caché aux replis énigmatiques
des vagues éternellement suspendues

et j’étais cette fièvre insolite
cette soif consumante
cette quête ardente d’une onde transparente

j’étais la nuit en alchimie d’étoiles
fusionnant en son creuset de douces lumières
les pas éphémères et l’éternelle prière d’une voix

j’étais la longue solitude des sables
j’étais le désert qui attend la délivrance

 

© Francine Hamelin  (tiré de La femme envolée et autres poèmes du feu et de la soif)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans La femme envolée et autres poèmes du feu et de la soif, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.