Appel

Ce poème a été mis en musique par Karen Young.

 

je bâtirai des ponts
je bâtirai des liens
coeur à coeur
pas à pas

j’appellerai la vie
j’appellerai l’espoir
j’appellerai des lendemains de lumière

s’il le faut je prierai
s’il le faut je crierai

et j’écrirai
avec mon sang
avec le feu
avec la terre

sur les murailles
sur les arbres
sur la couleur du ciel
j’écrirai amour
j’écrirai un regard

je déchirerai le mur de l’oubli
le mur de la mort
en y traçant les graffiti des temps de flamme
en y traçant des pas
des signes
des chemins de parole

je briserai la nuit
à coups d’étoiles fantastiques
à coups de soleils éclatés
à coups de musiques flamboyantes

je dirai que la solitude existe
je dirai que la solitude n’existe pas
j’irai au-delà des contradictions illusoires

j’appellerai l’enfance du coeur
j’appellerai l’enfance du monde
j’appellerai le feu de l’âme
j’appellerai le feu du corps

s’il le faut je prierai
s’il le faut je crierai

je dirai que la vie est réelle
je dirai que la vie est rêvée

j’écrirai avec ma chair
j’écrirai
avec ma mémoire d’avenir
en plein coeur d’un siècle fou

sur une page d’éternité
j’écrirai
l’instant qui fuit
une horloge arrêtée
un millénaire à bout de souffle

je serai l’eau
pour laisser sur le sable
des présages de marées nouvelles

j’appellerai
des Amériques d’oiseaux irisés
des Amériques de neige bleue

j’appellerai
le vent qui balaiera en riant
nos années-poussières

je dirai que nous ne sommes pas nés
que nous ne sommes pas encore vivants
nous qui ne sommes pas morts

sur la face d’angoisse des villes
sur l’étendue de ce pays
j’écrirai coeur
j’écrirai liberté

j’appellerai la vie
jusqu’aux confins du silence

s’il le faut je prierai
s’il le faut je crierai

j’appellerai l’amour
j’appellerai l’inexorable

 

© Francine Hamelin  (tiré de La femme envolée et autres poèmes du feu et de la soif)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans La femme envolée et autres poèmes du feu et de la soif, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.