Incantation pour des arlequins

de grands aigles tournoient dans le soir
de grands aigles de feu et de braise
qui volent au rythme lancinant de notre sang
et qui vont se noyer au puits de notre ivresse

nous avons bu tous les vins du jour
tous les noirs poisons de la nuit
toutes les fluides images des préexistences

au-delà des vastes solitudes désertiques
au-delà des ruines du temps hermétique
au-delà de toutes les couleurs
d’un monde qui dérive et se perd
nous avons découvert de fantasques arlequins pétrifiés
à demi enlisés dans les sables et les brumes
et nous leur avons envié leur paisible sommeil

une voix feutrée de mélancolie
s’emparait de toutes les courbes
d’un invisible royaume

des fleurs ciselées se penchaient sur les gisants désensevelis
arlequins rongés de lichens
dans un rêve de mille siècles

et nos patientes incantations
ne les firent pas renaître
de leur minérale tristesse

 

© Francine Hamelin  (tiré de Les heures de sable)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Les heures de sable, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Incantation pour des arlequins

  1. Angelilie dit :

    J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.