Mosaïque

Un poème que j’ai écrit après ma première visite aux Îles-de-la-Madeleine.

 

chantez cette chanson si belle
qui vient de ces îles fragiles
au cœur du mirage sauvage
et des grands courants d’équinoxe

chantez l’appel des marées fortes
les lunaisons des temps magiques
en ce pays de braise et d’or
dont nul encore ne sait le nom

ah que les enfants nostalgiques
oublient le mouvement des heures
en écoutant cette musique
que vous insufflez à leur cœur

cette chanson en mosaïque
des îles de mille couleurs
comme un étrange feu de fleurs
dont nul encore ne sait l’odeur

chantez cette chanson de pierre
où la mer sculpte des lumières
parmi les mirages étonnants
où chavirent des oiseaux blancs

chantez l’appel des vents du large
les soleils des rêves magiques
en ce pays de braise et d’or
dont nul encore ne sait le nom

 

© Francine Hamelin  (tiré de Et toutes mes enfances renaîtront…)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Et toutes mes enfances renaîtront..., Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.