Mains

j’ai pour toi mes mains d’argile et de blé
pétries du cri des jours et du mouvement de la mer
mes mains d’anémones et du temps à l’envers
pour t’écrire
des aubes ciselées d’or et de lichens
des jours sans chaînes et sans cage
des chevaux de jade et d’émeraude
pour peupler d’enfance
chaque demeure et chaque lieu

et l’arbre a souri plus loin que l’écorce
aux neiges percées de fleurs et de fruits

j’ai pour toi mes mains qui ne prophétisent
que des astres fous et des roses bleues
j’ai pour toi des aubes déployées et douces
chavirées et tendres comme des parfums

j’ai pour toi mes mains et de longs voyages
au cœur de la pierre et d’un siècle fou

 

© Francine Hamelin (tiré de Et toutes mes enfances renaîtront…)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Et toutes mes enfances renaîtront..., Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.