Une femme dans la ville (La funambule)

dans la ville une femme
regarde ses mains
et remet sa vie à demain

elle habite au cœur de minuit
et danse au fil de sa folie
elle passe sans laisser de traces
les yeux fermés
pour oublier
le vertige bleu de l’espace
comme une funambule qui ne sait plus
si elle doit vivre le cœur à nu
laisser divaguer son cerveau
quand le temps glisse au fil de l’eau

tout au fond de ses yeux nordiques
des ses prunelles nostalgiques
elle voit s’enfuir de grands navires
en se contentant de partir
parmi les lignes du destin
qu’elle contemple au fond de ses mains
parmi les lignes du hasard
nulle part

dans la ville une femme
regarde ses mains
et remet l’amour à demain

elle ouvre toutes les armoires
et laisse s’enfuir sa mémoire
elle danse sur des airs de silence
pas à pas
les bras en croix
elle danse sur le temps immense
comme une funambule qui ne sait plus
si elle doit naître au mourir un peu plus
garder l’équilibre entre ciel et terre
ou bien vivre libre entre le feu et l’hiver

ses rêves se noient dans son sang
son cœur s’endort comme un étang
elle partira un autre jour
quand le fleuve sera mort d’amour
quand les navires du chagrin
auront fait naufrage en ses mains
elle partira un autre jour
à rebours

dans la ville une femme
regarde ses mains
regarde ses mains
regarde ses mains

 

Paroles et musique: © Francine Hamelin (SOCAN)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Textes de chansons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.