Maison du soleil

les enfants habitent la maison du soleil
et parlent avec les vents du monde
ils se rencontrent
au carrefour des saisons
lorsque la terre s’enchante d’arbres

les enfants habitent le silence bleu des montagnes
ils ont des yeux d’espace et de lumière profonde
ils ont tout le temps de l’univers
pour apprendre à jouer
parmi les chemins d’étoiles
et les jardins des semaines

les enfants habitent l’éternelle aurore
ils peuplent de couleurs et de fleurs sauvages
chaque parole et chaque chant
ils sont magiciens du rire
et alchimistes des arcs-en-ciel
ils connaissent
les sortilèges transparents des sources
et vivent dans l’infinie beauté de l’univers

 

© Francine Hamelin (tiré de Comme aux jours de lumière)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Maison du soleil

  1. Jeandesantec dit :

    C’est très beau et frais comme le matin…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.