D’abord

 

d’abord j’ai dû apprendre à naître
en gardant en moi
un ruissellement de lumière
pour percer la nuit de mes yeux

d’abord j’ai dû apprendre
à me mettre au monde
avec un grand cri fou
pour traverser le sable de mon corps

apprendre le froid et le chaud
tout au long de ma peau
apprendre que j’avais une mémoire
pour oublier ce que j’étais

 

© Francine Hamelin  (tiré de L’argile et la flamme)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans L'argile et la flamme, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.