Évasion

 

habitants de l’acier
citoyens du béton armé
les yeux fermés
le songe oublié

des cris
des onomatopées
klaxons martèlements sirènes
humanité plexyglassée
oreille éclatée
tympan déchiré
sous le bruit déchaîné
le désespoir devenu sourd
les yeux hagards
le cœur chromé
néons
éclats de nuit brûlée

mais quelque part
vaste regard
cet enfant échappé
des asiles de vos cités

 

© Francine Hamelin  (tiré de L’argile et la flamme)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans L'argile et la flamme, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.