Le rêve

 

le rêve est un grand cheval bleu
qui galope dans les dunes du temps
parmi des moissons d’étoiles vives

le rêve est un voilier sauvage
parmi les nuages
d’eau éclatante et sonore
avec les célestes abîmes
comme seule bannière au bout de son mât

le rêve est un silence lunaire
où dans le velours des brumes
un arlequin égrène
une étrange et fascinante mélodie
aux cordes de sa mandoline

le rêve est un jardin sans porte
où des statues de pierre vive
contemplent l’éternel
de leurs yeux d’opale profonde

 

© Francine Hamelin (tiré de L’argile et la flamme)

Publicités

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.