Je voudrais m’endormir

Avec Lauren Bélec à la guitare acoustique, basse et clavier, et moi-même à la guitare acoustique.

 

 

je voudrais m’endormir
sous la paupière bleue
d’une rivière lente
avec les chants bizarres
d’un oiseau délivré
qui danserait sans fin
au fil de la mémoire
je voudrais m’endormir
sous les longs soleils noirs
lampadaires chimériques
d’une nuit de hasard
où parlent à voix basse
les morts et les vivants
et les enfants du temps

je voudrais m’endormir
dans les bras des forêts
entre fleuve et rivages
voyager sans bagages
sans chaînes et sans naufrage
au sillage des vents
qui soufflent sur cet âge
je voudrais m’endormir
aux dunes du mystère
dans les puits du silence
aux sables des déserts
et rêver loin des guerres
au-delà de l’histoire
un peu d’eau pour l’espoir

je voudrais m’endormir
dans le coeur d’un rocher
que sculpterait la mer
dans les chants sans frontières
des baleines et des vents
dans la vaste prière
des chemins d’océan
je voudrais m’endormir
dans l’âme d’un bouleau
dans la beauté perdue
d’un pays sans colère
et plonger mes racines
en terre sans drapeau
entre le ciel et l’eau

 

Paroles et musique: © Francine Hamelin (SOCAN)  (tiré de l’album L’envers des jours)

Publicités

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Musique, Textes de chansons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.