Archives mensuelles : septembre 2018

Dans un coin de silence

plus rien ne me retient aux portes du silence ô matins de soleil bleu je ne ferme plus les yeux mes mains sont tendues à jamais ou peut-être à toujours et j’oublie la fatigue du temps plus rien ne me … Lire la suite

Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | Laisser un commentaire